Please reload

Posts Récents

FLAMMES JUMELLES: LA PATIENCE DURANT LE CHEMINEMENT...

January 28, 2017

1/5
Please reload

Posts à l'affiche

FLAMMES JUMELLES: LA COMMUNICATION ENTRE LE CHASER ET LE RUNNER...

 

 

Dans le cheminement de Flammes Jumelles nous entendons souvent dire que le Chaser doit laisser le Runner tranquille et ne pas communiquer avec lui. Ce qui peut être vrai par moment, mais faux à d’autres moments.

 

Le cheminement de Flammes Jumelles est un parcours qui nous demande d’apprendre à nous écouter intérieurement, écouter les poussées de l’âme, écouter ce que notre petite voix nous dicte de faire. La relation de Flammes Jumelles reste d’abord et avant tout une relation et, dans toute relation, pour que celle-ci avance ça demande un minimum de communication, même si l’autre ne répond pas. 

 

Restez à distance de son Autre, sans jamais rien lui dire, n’est pas à mon sens aidant à moins que le ressenti soit bel et bien de rester dans ce silence. Personnellement, je crois plutôt que beaucoup de gens ont peur et n’osent pas s’amener en relation avec l’autre, et ces personnes se disent qu’elles ont lâché prise alors qu’elles n’affrontent tout simplement pas leurs peurs : peur du silence de l’autre, peur du rejet, peur de la souffrance, peur d’envahir, peur de se faire dire «arrête», etc. Les différentes peurs que nous n’osons pas affronter nuisent à notre relation de Flammes Jumelles. Elles sont souvent bien inconscientes jusqu’à ce que nous passions à l’action. 

 

Cela dit, la communication avec notre Autre n’a pas d’abord pour but de le faire revenir ou de le blâmer de quoi que ce soit, mais de nous aider à avancer, de voir où sont nos blessures qui ont besoin d’être accueillies, quelles sont nos fausses croyances, nos émotions refoulées, et aussi de faire savoir à l’autre notre intérêt pour la relation, de prendre confiance en nous et de nous solidifier intérieurement. 

 

Pour ma part, ça fait 27 mois que je suis séparée de ma Flamme Jumelle et j’ai toujours entretenu la relation afin qu'elle reste vivante, même s’il ne m’a jamais répondu. J’ai suivi mes élans intérieurs, et non pas mes émotions refoulées qui auraient pu m’amener en réaction vis-à-vis l’autre. Cela m’a donc permis d’avancer, de me guérir pour arriver au véritable lâcher-prise, de prendre confiance en moi, de me solidifier et de reconnaitre lorsque ces poussées venaient de la profondeur de mon être. J’ai donc appris à être à l’écoute de mes besoins face à cette relation et c’est surtout ce que je lui exprimais lorsque je communiquais avec lui.

 

Comme je l’ai déjà mentionné, au début de la séparation, souvent les élans sont plus forts que nous et nous n’arrivons pas à les retenir. Cela dit, avec le temps, les poussées de l’âme sont beaucoup plus subtiles et les peurs beaucoup plus profondes. C’est donc à nous de faire le travail pour être dans la pleine conscience de ce que nous vivons véritablement.

 

En terminant, sachez qu’en maintenant un minimum de communication avec l’autre, nous l’aidons à savoir où nous en sommes au lieu qu’il soit obligé de deviner. De plus, nous lui faisons savoir que la relation est importante pour nous et que nous y tenons, peu importe quelle en sera l’issue. À mon sens, comme nous sommes dans la 3e dimension, et non seulement dans la 5e dimension, la communication restera toujours un outil important pour avancer et pour faire avancer la relation.  

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Rechercher par Tags